0680172314

Voici les différentes étapes de la réalisation de mon premier bronze à la cire perdue. Bronze réalisé à l'Atelier Fonderie Michel Jacucha sculpteur

Une fois la cire réalisée et l'interieur (noyau) de la cire rempli de plâtre réfractaire, il faut préparer le pot de coulée faisant office d'entonnoir et dans lequel coulera le bronze en fusion. Il faut donc préparer le haut du système d'attaque:



Ensuite, compléter le système d'attaque, qui servira à abreuver l’empreinte négative laissée par la cire perdue lors de la cuisson. Créer aussi des évents servant à chasser l'air poussé par le bronze en fusion lors de la coulée:



Puis, mise en oeuvre du potayage réfractaire (façonnage du moule de potée réfractaire). Deux en l'occurrence: un pour la sculpture et un autre pour son socle....



Les moules sont cuits pendant deux à trois jours à 800 degrés, défournés et disposés en sortie du four, ils sont sertis dans du sable (tassé) afin d'éviter à la pression métallo-statique de les fendre, puis c'est la coulée:



Maintenant un moment assez excitant: le décochage, la découverte de la sculpture brute de fonderie en cassant le réfractaire.



Après la découverte du bronze brut, il faut maintenant faire la ciselure de ce dernier.



Enfin, dernière étape: la patine.....



Et voici le résultat final:



 

 

 

 

0
0
0
s2smodern