0680172314

Sculpture monumentale en acier auto-patinable en cours de fabrication.

Voici le processus de fabrication d'une sculpture monumentale en acier corten auto-patinable : sur la base d'un volume d'une hauteur de 2.40 mètres, si l'on aligne tous les anneaux, cette sculpture en métal va culminer à environ 3.20 m selon son inclinaison, cette dernière sera à déterminer une fois la pièce assemblée.

Voici un croquis d'une vue de côté:



Et voici un des deux anneaux centraux de cette sculpture, mesurant un peu moins de 70 cm de diamètre. Le deuxième, par terre, attends son tour pour être renforcé à l'interieur afin de pouvoir supporter le porte-à-faux qu'il va y avoir en partie haute.



Un aperçu du volume avant sa déstructuration :



Assemblage de la sculpture et processus d'oxydation de l'acier corten

Début de l'assemblage de la sculpture par morceaux manipulables à la main, faute de pouvoir s'équiper d'un palan dans mon actuel atelier. J'ai déjà attaqué le meulage et le ponçage des soudures pour redonner un aspect uni au volume, ce qui fait que l'acier corten est à nu et donc brillant, il sera ensuite oxydé à l'eau pour former une fine couche d'oxydation (la rouille)..... une telle sculpture a en effet pour vocation d' être installée en extérieur  et exposée aux caprices du temps ; L'acier auto patinable, également appelé acier corten, confèrera à cette sculpture monumentale une restistance accrue aux intempéries.



Mise en forme de la sculpture

Premier essai de mise en forme du bas de la sculpture afin de déterminer la bonne inclinaison de l'axe inférieur.



 Le travail a bien avancé, je m'occupe de finir l'extrémité supérieure de la sculpture sur le dernier tronçon de cette dernière, qui va ensuite être soudé.



 J'ai positionné et pointé le dernier tronçon sur le reste de la sculpture et m'occupe maintenant de réaliser les soudures qui vont solidariser l'ensemble.



Les soudures sont réalisées, il faut maintenant les meuler et ensuite poncer, afin d'uniformiser l'emsemble et de faire oublier la construction en donnant un aspect monobloc à la sculpture.



Oxydation de la sculpture

La sculpture monumentale est finie, ou presque, il n'y a plus qu'à l'oxyder. Pour ce faire, elle sera entreposéee dans mon futur atelier de sculpture, l'ancienne gare ferrovière de Cases-de-Pène, actuellement en cours de rénovation. Elle sera visible lors de la journée des portes-ouvertes des ateliers d'artistes d'Occitanie, le Dimanche 13 Octobre 2019.

Voici quelques vues différentes de celle-ci, sachant que ce piètement est provisoire. Sans compter l'axe de 15 centimètres qui sert à la fixer et qui sera, à terme, enterré, cette sculpture merure 3.30 m de hauteur. Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre la pose sur ma sculpture posée sur le chariot à roulettes.....



 

0
0
0
s2smodern